• Utopiales 2019 - Ce que j'y ai fait

    Utopiales 2019 - Ce que j'y ai faitMon retour sur les Uto vient un mois après, mais il arrive !

     

    Cette année, j'ai pu y aller 2 jours de suite, donc faire (en théorie) beaucoup plus de choses.

     

    Le samedi 2 novembre :

    J'ai commencé par aller à la première conférence Scène Shayol sur Les espions dans la SF mais je suis partie avant la fin. J'ai trouvé que le modérateur gérait mal le sujet et rendait la conférence, qui aurait pu être intéressante, ennuyeuse et sans grand intérêt. J'ai donc préféré passer à autre chose.

    Je me suis donc baladée un peu partout dans le festival avant d'aller réserver mes places (parce qu'il faut le faire pour certaines conférences dans des salles aux places limitées) pour la conférence sur Le contrôle de l'information à 11h. Cette fois, je n'ai pas été déçue (et heureusement, parce qu'il est plus difficile de sortir discrètement d'une salle fermée que d'une scène ouverte). La conférence était très intéressante et instructive. Au passage, pour retrouver le podcast de certaines conférences, c'est avec ActuSF (je n'ai pas encore regardé les podcast publiés).

    Ensuite j'ai pris ma pause déjeuner et j'ai attendu pour aller voir 1984 de Michael Radford avec John Hurt. Cette adaptation de George Orwell est parue la même année que son titre et m'a fait le même effet que le livre : je l'ai vu, je ne le reverrai pas ! Non que ce ne soit pas bien. L'histoire est vraiment intéressante mais c'est un récit très dur, très marquant. Je pense qu'il faut l'avoir lu/vu au moins une fois dans sa vie, mais une fois me suffit amplement !

    Après le film, je suis retournée au Pôle Ludique du niveau 0 (il y en a un au -1, où l'on trouve notamment les tables de JDR) où j'avais déjà fait une petite incursion avant la conférence de 11h. Cette fois, j'ai pu tester des jeux entièrement (la première fois il avait fallu s'interrompre pour aller à la conf). Voici donc les jeux que j'ai testé le samedi après midi et qui m'ont bien plu :

    • Face de bouc (dès 6 ans) : mélange de rapidité et de mémoire -> c'est sympa mais on peut vite s'en lasser. Il faut être le premier à reconnaître un personnage quand il est retourné en le nommant comme il l'a été pas celui qui l'a retourné la première fois.
    • La Salsa des Oeufs (dès 7 ans) : mélange de rapidité et d'équilibre -> c'est assez drôle, notamment parque dès qu'on gagne un oeuf, il faut le coincé selon ce que le dé dira, et ça donne des positions assez comiques. Ca reste un jeu essentiellement pour les enfants.
    • Suhi roll (dès 8 ans) : jeu de dés et de stratégie -> je dirai le plus intéressant de la journée, celui pour lequel je me verrais bien jouer plus souvent.
    • Combi color (dès 8 ans) : jeu de stratégie -> stratégie assez simple : il faut colorier des cases en espérant faire le plus de points possibles. L'avantage de ce jeu, c'est qu'il dispose de nombreux plateaux avec des niveaux de difficultés évolutives.

    Utopiales 2019 - Ce que j'y ai fait

    Pour finir la journée, j'ai été dîner dans un pub pas très loin des Uto.

     

    Le dimanche 3 novembre :

    Je suis arrivée assez tard, aussi n'ai-je pu commencer ma journée qu'avec la conférence de 11h, scène Shayol, sur les Codes de l'uchronie. C'était fort intéressant.

    J'ai ensuite été déjeuner avant de revenir aux Uto pour le reste de l'après midi que j'ai passé à jouer ! Pour compléter les jeux de la veille, voilà ce que j'ai testé le deuxième jour :

    • Zombie kidz evolution (à partir de 7 ans) : jeu coopératif -> un peu simple dans son format de base. La forme plus évoluée ne m'a pas paru beaucoup plus intéressante, mais il est intéressant pour jouer avec des enfants dans la mesure où c'est un jeu qui se base sur la coopération et non l'affrontement entre ses joueurs.
    • Flash 8 (à partir de 7 ans) : jeu de rapidité et de reproduction ->sorte de jeu du taquin dans lequel il faut reproduire plus vite que les autres les positionnements indiqués par les cartes. J'adore ce jeu ! Il a l'avantage de pouvoir se jouer en solo.
    • Kingdomino duel (à partir de 8 ans) : jeu de stratégie  -> différent du Kingdomino sur plateau dans son format. Cette fois, il s'agit de répartir des blasons pour constituer son royaume selon un procédé très précis, à partir de dés. Il faut vraiment faire attention quand on place ses blasons au risque de se retrouver coincé. Le seul bémol, c'est que si on y joue beaucoup, il va falloir penser à photocopier les cartes ou à les effacer (si on utilise un crayon à papier) pour pouvoir continuer à jouer.

    Utopiales 2019 - Ce que j'y ai fait

    Pour finir la journée, j'ai fait mon désormais traditionnel JDR des Uto. On s'est bien amusé autour de la table à créer une télé réalité autour des surhumains. C'est par ici pour découvrir l'univers du Complexe du Croisé à travers une petite description de ma partie. D'autres parties sont présentées sur la page facebook, je vous laisse les découvrir.L’image contient peut-être : texte

     

    Les Utopiales 2019 ont été très ludiques pour moi et, même si j'aurais aimé faire plus de conférences, je suis bien contente de mon weekend. Hâte d'être à l'année prochaine !

    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Décembre 2019 à 14:31
    Arieste
    C'était une chouette édition du festival !
      • Dimanche 1er Décembre 2019 à 18:45

        Yep ! Hâte d'être à l'année prochaine et partager une nouvelle aventure JDR avec toi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :