• Torchwood - saison 4

    Torchwood - saison 4L'exemple type d'une série détruite par les Américains, et ce n'est même pas un reboot... Une grosse déception pour cette saison qui n'a plus rien de commun avec Torchwood, si ce n'est certains de ses personnages.

     

     

    Titre original : Torchwood

    De Russel T. Davies

    Avec John Barrowman, Eves Myles, Kai Owen, Mekhi Phifer, Alexa Havins, Bill Pullman...

    Saison 4 : 2011, 10 épisodes

     

    Synopsis :

    Tout d'un coup, les gens cessent de mourir. Ils peuvent se faire transpercer le cœur ou même exploser la tête, plus aucun être humain ne meurt. Le problème, c'est qu'à ne plus avoir de mort, les maladies menacent de se propager, les médicaments risques de rapidement manquer et à terme que va-t-il advenir de la Terre ?

     

    Mon avis :

    L'histoire est bien. C'est une saison sympa. Les personnages sont intéressants. MAIS ce n'est PAS du Torchwood. mad Non, je ne m'énerve pas...

    Je m'explique.

    Torchwood c'est britannique. Je dirais même plus c'est gallois ! Et là, ils nous collent dès le départ des Américains. Ils démarrent même par les Américains ! Je n'ai rien contre les Américains soit dit en passant, mais dans une série anglaise... bah ça gâche un peu. Un ou deux passent encore... mais toute la CIA ?! Maurice a poussé le bouchon un peu loin là !

    Et puis, Torchwood c'est Cardiff. C'est la Faille, c'est les aliens... Là, on a le droit aux Etats-Unis la moitié du film... Là encore je n'ai rien contre les USA mais zut quoi ! pas dans Torchwood ! Ou du moins pas autant.

    Enfin, il y a l'ambiance qui fait beaucoup plus série américaine que britannique. Je ne pourrais pas expliquer exactement pourquoi, mais le charme tout britannique de la série disparaît totalement dans la saison 4.

    Bref, si la saison est bien, pour moi ce n'est pas du Torchwood. C'est un peu comme si deux séries avaient fusionnées pour quelques épisodes. Sauf que là cela  en dure 10 et que cela ne concerne qu'une seule série avec juste de nouveaux personnages.

    Pour être tout à fait honnête, cette avalanche d'Américains est provoquée par l'affiliation de la série à une chaîne américaine pour la production de la saison 4. Reste qu'ils pouvaient y aller plus mollo.

    Malgré tout, une fois qu'on a passé le premier, voir le deuxième épisode, et qu'on est bien rentrée dedans, l'histoire est assez sympa. Elle est juste un peu longue au démarrage, mais en même temps il fallait la faire tenir sur 10 épisodes. En plus, il y a une foule de nouveaux personnages à placer.

    Tous ces individus ont leur intérêt, même si on ne comprend pas pourquoi tout de suite. Voire même avant le dernier épisode. Il y en a de géniaux (ce qui reste de l'équipe Torchwood et leurs relations galloises), des sympas (Hester, Vera...), des pas trop mal (Rex...) et des carrément immondes (Oswald...). Bref, une panoplie assez sympa malgré un manque de nouvelles têtes galloises.

    Ensuite, l'histoire tient la route même si elle manque d'aliens (et de Gallois winktongue). Pendant 10 épisodes, on est face à un phénomène inexpliqué. C'est tout. Pas de supposition extra-terrestre, pas de matériel alien (mis à part les lentilles et un autre élément vers la fin de la saison). Et puis sérieusement, Jack Harkness mortel ?! Il perd en grande partie de son intérêt. Il ne peut plus faire de trucs stupides qui pourraient le "tuer". Du coup, il cède un peu trop de place à Rex.

    Il y a quand même un truc énorme qui ne passe pas du tout, c'est ce qui se passe à la toute fin. Ils n'avaient PAS le droit ! Sérieusement, j'avais fini par me faire à cette saison (encore heureux quand on est au dixième épisode) et là : bam ! ils ont fait cracher des flammes à Gozilla* avant de lui mettre un tutu rose ! madmadmad

     

    Les personnages que je retiens :

    - Le capitaine Jack Harkness : toujours le même ! Et heureusement parce qu'on peut pas en dire autant de la série (oui, j'insiste). Je le trouve cependant moins important au niveau de sa présence dans l'histoire, dont il est un personnage pourtant essentiel.

    - Gwen : il y a deux scènes que j'ai particulièrement beaucoup aimé avec elle. La première est quand sa maison est attaquée et qu'elle met un truc sur les oreilles de sa fille avant de tirer. La deuxième est quand une nana de la CIA la traite d'Anglaise et qu'elle luit répond "je suis Galloise" en lui mettant un bon direct dans sa face. Gwen apparaît comme le dernier véritable pilier de Torchwood.

    - Rhys : encore un (presque) de la vieille équipe. Toujours là pour aider s'il le peut.

    - Andy : même chose.

    - La mère de Gwen : elle ne sert pas forcément à grand chose mais je l'aime bien.

    - Hester : Américaine typique des séries US avec ses talons de 10 bons centimètres. Elle est bien Hester. C'est une gentille fille qui essaye de faire son travail correctement. Elle est honnête et intelligente, mais c'est aussi un boulet parfois. Elle est de la CIA mais elle n'a jamais fait de terrain et cela se voit. Elle fait des bourdes régulièrement et cela fait du bien de voir un personnage qui s'emmêle un peu les pinceaux.

    - Vera : elle aussi est honnête, un peu trop parfois. Elle donne un peu trop son avis sans réfléchir à qui elle le donne et ne sais pas se taire quand il le faut.

    - Rex : agent de la CIA, il se ne prend pas pour n'importe qui. Je ne suis pas fan de ce personnage même s'il n'est pas si mal au final. Quoi qu'en parlant de final...

    - Oswald : ce type est juste répugnant. On le voit tout au long de la saison sans trop savoir pourquoi on doit s'intéresser à lui. A la fin il se révèle nécessaire à l'histoire.

    - Jilly Kitzinger : je ne l'aime pas, mais alors pas du tout. Elle m'énerve et en plus elle n'a aucune notion d'humanité.

     

    Globalement, la saison est bien. L'histoire se tient, les personnages sont variés et on retrouve ceux des saisons précédentes qui sont encore en vie. Mais ces derniers sont bien tout ce qu'il reste de Torchwood. Et c'est là que cela fait mal, ce n'est pas une saison de Torchwood mais 10 épisodes sur la CIA qui a besoin de Jack et ses Gallois pour sauver le monde. Grosse déception.

     

    * Cette expression vient de ma critique sur le film éponyme (celui de 2014) qui est une simple succession d'absurdités.

     

    Les autres saisons : 12 et 3.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :