• The Maze Runner - James Dashner

    The Maze Runner - James DashnerUn livre très intéressant et assez facile à lire en VO.

     

     

     

    Titre français : Le Labyrinthe

    Année de publication : 2009 (2012 en France)

     

    Avant de commencer, je veux rappeler qu'il s'agit du premier tome d'une trilogie, et surtout que j'ai lu l'intégralité de celle-ci en VO. Autrement dit, mon avis et mes réflexions sur l'histoire sont tributaires de ce que j'ai compris en lisant.



    Quatrième de couverture :

    [J'suis sympa, je vous met celle en français.]

    « Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’aciers. Chaque nuit, le plan en est modifié.

    Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire… »

     

    Mon avis :

    J’ai déjà commenté le film. Globalement mon impression reste la même. Cependant, quand on dit adaptation on dit forcément arrangements/changements. Dans le cas de cette histoire, ils sont notables mais pas vraiment gênant. Je dirais simplement que le film a légèrement simplifié les choses.

    Dans le livre, tout est plus complexe. Je parlerai des personnages plus bas, aussi je vais me contenter ici d’évoquer la trame de l’histoire. Thomas se réveille dans une cage qui s’ouvre bientôt sur le centre du labyrinthe. Il va devoir s’adapter au groupe et à ses règles. Dès le lendemain de son arrivée, Teresa fait son apparition. Elle va ensuite être totalement inutile pendant les trois quarts du livre car elle sera dans une sorte de coma. Pourtant, elle fait partie de la clé du mystère.

    Et le mystère, c’est bien sûr la façon de sortir du labyrinthe. C’est là que le changement avec le film est le plus notable (mis à part le fait que Thomas et Teresa communiquent par télépathie). Le moyen de sortir est dissimulé bien plus subtilement, tout comme le code est un peu plus complexe à découvrir. Je n’en dirai pas plus à ce sujet car ce serait gâcher le déroulement des réflexions qui mènent à la résolution.

    Sinon, au niveau du paysage, le camp n’est pas fait de cabanes en bois mais bien de constructions en dur (enfin si j’ai bien compris winktongue). Là où dans le film on comprend qu’il y a eu un premier garçon dans le labyrinthe et qu’avec les autres il a construit les bâtiments, dans le livre on se rend compte qu’une vingtaine d’adolescents (plus ou moins, en tout cas un groupe de plusieurs personnes) a été lâché dans ce « Bloc » (Glade en VO) avec des constructions prêtes à accueillir tout ce petit monde.

    De la nourriture leur est envoyée une fois par semaine, et un nouveau blocard (glader) une fois par mois. Le groupe se divise en plusieurs catégories en fonction des capacités de chacun, ce qui permet au camp d’être organisé. Ils ont également des règles auxquels ils se tiennent, et sont intransigeants quand elles sont bafouées.

    Les coureurs sont les seuls blocards à pouvoir aller dans le labyrinthe qui entour le Bloc. Leur rôle est de noter chaque jour la configuration du labyrinthe, dont les murs bougent chaque nuit. Ils doivent rentrer au Bloc avant que les portes se ferment, car une fois fermées les Griffeurs (Grievers) parcourent les allées du labyrinthe. Il s’agit de créatures constituées de parties biologiques et de parties mécaniques, qui sont mortelles pour qui croise leur chemin.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Thomas : personnage central. On suit l’histoire à travers lui (mais ce n’est pas écrit à la première personne). Il a des pulsions de témérité mais en même temps il est réfléchit. En général il n’agit pas sans raison. Il est méfiant.

    - Newt : je n’ai pas pu me détacher de l’image que j’avais de lui dans le film, donc mon avis reste le même.

    - Minho : même réflexion, à cela près qu’il me paraît plus important dans le livre. Il succède à Alby dans le rôle de leader.

    - Alby : son comportement surprend quand on a vu le film avant. Il est beaucoup plus sombre et bien moins sympathique.

    - Gally : il me fait clairement pitié. Ce n’est pas un si mauvais gars mais les choses font qu’il devient le « némésis » de Thomas (je reprends le terme employé par Thomas lui-même dans le tome 3).

    - Teresa : elle n’est pas marquante par sa présence mais par les quelques moments où elle est utile.

    - Chuck : je ne me suis pas autant attaché à lui que dans le film, sans doute parce qu’il énerve un peu Thomas a vouloir être son ami (Thomas l’aime bien mais des fois il aimerait juste être seul).

     

    Globalement, le livre m’a beaucoup plu. Certaines choses sont mieux expliquées que dans le film et éclairent pas mal les raisons de l’existence du labyrinthe, même si cela sera plus explicite par la suite. La fin est notamment plus logique et plus dure aussi (même si c’est encore pire quand on apprend vraiment de quoi il retourne dans le tome 2 ou le 3, je ne sais plus).

    Je ne peux pas parler de la qualité de la version française, ni même de celle d’écriture de la VO si ce n’est que cela se lit bien et rapidement. En tout cas, l’histoire vaut la peine d’être lu.

     

    Les autres tomes : 2 et 3.

    Le film : Le labyrinthe.

     

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :