• Le garçon au pyjama rayé - John Boyne

    Le garçon au pyjama rayé - John BoyneUn gentil livre pour aborder avec les enfants la Seconde Guerre mondiale.

     

     

    Titre original : The Boy in the Striped Pyjamas

    Année de publication : 2006 (2009 en France)

     

    Quatrième de couverture :

    "Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister."

     

    Mon avis :

    Il est difficile de donner son avis sur ce livre sans parler de son contenu, alors même que la quatrième de couverture intrigue sans rien dévoiler. Quoique... Il est vrai qu'on sait en commençant que le petit Bruno, neuf ans, va faire une rencontre et qu'il y a une barrière dans l'histoire. Du coup, il est plus facile pour un lecteur adulte de comprendre le contexte de l'histoire. Pour les enfants c'est une toute autre chose.

    C'est avant tout l'histoire d'un petit berlinois naïf. Le récit commence tranquillement, loin de cette barrière. Puis un jour Bruno doit suivre sa famille à Hoche-Vite, où son père a été muté après avoir été promu Commandant. Le contexte (Berlin en 1942) et le fait de lire à haute voix m'a permis de rapidement comprendre que Bruno prononce mal Auschwitz. Le récit se plaçant du point de vue du petite garçon, cela donne une dimension d'innocence à tout ce qui touche au camp. C'en est d'autant plus poignant.

    J'ai eu un peu plus de mal à percuter pour le Fourreur, mais l'honneur est sauf, j'ai compris avant le "Heil Hitler" que nous sort Bruno (sans comprendre bien sûr ni pourquoi il doit dire ça, ni sa signification).

    Bruno est touchant du fait qu'il ne comprend véritablement rien à ce qui se passe. Il se sent seul à Hoche-Vite, alors il part en exploration le long de la barrière derrière laquelle il y a pleins de gens en pyjama rayé (avant il explorait les 5 étages de sa maison de Berlin, mais maintenant il n'est plus que dans une maison de 3 étages et pour seule compagnie une grande sœur avec qui il ne s'entend pas).

    Il va faire la connaissance d'un petit garçon, de l'autre côté de la barrière. Une belle amitié va progressivement les lier, alors même qu'ils ne peuvent que parler, un grillage les séparant. Shmuel est un garçon triste et affamé, qui ne comprend pas ce qu'il fait dans ce camp. Aussi naïf que Bruno, il est cependant confronté à la dure réalité du camp.

    Cette histoire est traité avec délicatesse, et sans un adulte pour expliquer certaines choses, les enfants ne peuvent pas percevoir l'ampleur des évènements. Je le sais pour l'avoir lu à des enfants, qui ont été assez choqué par la fin (et peut-être un peu aussi par mon résumé sur les camps de concentration). Il faut dire qu'avec Shmuel, on a un bon résumé de toute la période nazi, du Ghetto de Cracovie à la disparition mystérieuse de certains occupants du camp après avoir été "marcher".

     

    Les personnages que je retiens :

    - Bruno : à neuf ans, il est petit pour sa taille. Il ne comprend pas ce qui se passe autour de lui et ne saisit pas l'ampleur de la situation de Shmuel. C'est un petit bout attachant et naïf.

    - Shmuel : il a neuf ans également, mais à cause de sa vie dans le camp il en paraît moins. Il ne sait pas trop ce qu'il fait là mais ne se plaint pas beaucoup. Il accepte les choses comme elles viennent.

    - Père : commandant de l'armée nazi, c'est lui qui entraîne sa famille à Auschwitz. C'est un homme fier de sa position, et surtout d'être apprécié du Fürher. Il aime beaucoup ses enfants.

    - Pavel : c'est un ancien médecin juif qui vient servir la famille de Bruno. C'est un personnage qu'on voit peu mais que je trouve attachant.

    - Lieutenant Kotler : gros c******.

     

    En résumé, c'est une bonne lecture. Je ne peux pas dire qu'elle est agréable à cause des évènements qui s'y déroule. Cette histoire permet d'aborder la période nazi de manière "douce" pour des enfants, mais il faut quand même un adulte avec eux pour expliquer certains passages.

    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :