• Le cycle d'Ohenfeld, tome 4 - Nevi Lee

    Le cycle d'Ohenfeld, tome 4 - Nevi LeeUn quatrième tome très intéressant, malgré quelques longueurs au départ. L'histoire s'assombrit encore et les personnages sont plus que jamais confronté à des situations qui les dépassent.

     

     

     

    Le mystère des Animagi

    Après des heures et des heures à me faire harceler, je craque : voilà mon avis sur le tome 4 du Cycle d'Ohenfeld. Mais s'il faut être honnête, je m'y attaque surtout parce que j'ai déjà le panda d'illustration...

    Le titre de ce quatrième opus est donc Le mystère des Animagi (Mille et une façon de cracher sur Hester ou Trouvez les sept différences entre un faucon pèlerin et un aigle pêcheur).

     

    Le synopsis qu’en fait l’auteur :

    A présent qu'Hester est au courant pour la lycanthropie de Nathan, elle n'a plus qu'une idée en tête : devenir Animagus pour pouvoir le surveiller et le protéger. Mais la route pour y parvenir est semée d'embûches. Alors que la guerre fait rage au-dehors, les élèves de Poudlard sont divisés entre eux et elle doit faire un choix. Eric son fidèle compagnon ou Nathan son amour perdu ?

     

    Mon avis :

    Comme le premier sous-titre l'indique, il est facile de cracher sur Hester dans ce tome. Pour avoir eu l'immense privilège de lire les chapitres à peine pondus, j'ai compris qu'il fallait que j'arrête de les demander à cors et à cris. Non pas qu'ils étaient mauvais, mais parce qu'il y a une succession de chapitres presque entièrement dédiés à Hester et que je les parfois eu par morceau (mon impatience a été punie). Du coup, cela faisait un peu long. Finalement, après avoir relu le tome sans coupure, Hester est un peu c***** mais c'est plus supportable.

    Suite aux derniers évènements du tome 3, Hester ne va pas très bien. Cette période de dépression de la jeune fille nous offre quand même quelques bons moments de rigolades, notamment grâce à Scorpius Malefoy. Il a un tel doigté quand il s'agit de soutenir une adolescente à fleur de peau... he

    Ensuite, il y a Nathan qui vient de découvrir qu'il est un loup-garou. Croyez-le ou non mais il a un peu de mal à gérer la situation. Le garçon va être amener à s'approcher de la guerre contre les vampires au plus près du fait de sa condition, et il va nous faire rencontrer d'autres loups-garous. Et ces passages là sont assez géniaux car on découvre une partie de la population du monde magique qui jusque là n'avait été abordée que dans ses plus sombres aspects.

    Mais qui dit loups-garous dans ce tome dit aussi vampires. Car si l'on voit beaucoup ces p'tites bêtes c'est parce qu'elles vont être très actives dans la guerre contre les vampires. Cela va impliquer énormément de morts, et pas seulement chez les longues-dents.

    Quant à ce qui se passe à l'école (parce que oui, nos chers adolescents sont toujours à Poudlard) c'est plutôt intéressant. Il va y avoir un renversement de situation entre les Gryffondor et les Serpentard. Ces derniers vont devenir les cibles innocentes (surtout les plus jeunes) de la vindicative des élèves de la maison du lion. Face à cela, un groupe d'élèves va se former pour contrer les persécuteurs (parce que les profs ne peuvent pas être partout).

    Je trouve intéressante la manière dont les relations entre maisons ont et vont évoluer autour de cette situation assez tendue. Et pour une fois, ce sont les Gryffondor qui ont le mauvais rôle (en même temps après le tome 3 le peu de Serpentard qui restent doivent quasiment tous être en train de faire le deuil de leurs familles).

     

    Les personnages que je retiens :

    - Hester : elle m'a tellement gonflée que je n'arrive plus à l'apprécier autant que dans les premiers tomes.

    - Nathan : il fait preuve d'un sacré courage pour un gamin de 14-15 ans. Il morfle bien dans ce tome.

    - Milo : je l'aime bien mais il peut vraiment faire des choses stupides.

    - Eric : c'est définitivement mon chouchou ! Et un génie en plus !

    - Scarlett : si quelqu'un cherche la définition de folle psychopathe...

    - Derek : jeune loup-garou assez joyeux et franchement sympa.

    - Zéphyr : autre loup-garou que j'aime bien (et pi c'est un vrai blond winktongue).

    - Scorpius : merci d'exister !

     

    Les amitiés se font, se défont et se retrouvent dans ce tome. Il y a des coups durs et des moments de bonheur. L'ensemble reste assez sombre, au moins autant que le précédent, si ce n'est plus. Au final, c'est un tome vachement bien si ce n'est une petite longueur au début, à cause d'Hester. En tout cas, l'histoire avance plutôt bien et il y a quelques surprises intéressantes.

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :