• Le cycle d'Ohenfeld, tome 1 - Nevi Lee

    Le cycle d'Ohenfeld, tome 1 - Nevi LeeCertaines fanfictions valent vraiment le détour, ce qui est le cas du Cycle d'Ohenfeld de Nevi Lee. La prophétie d'Eckellion en est le premier tome et un très bon début.

     

     

     Comme son titre ne l'indique pas, le Cycle d'Ohenfeld est une fanfiction qui prend place dans l'univers d'Harry Potter.

    Pour commencer, je tiens à préciser que je ne suis plus du tout objective, et ceci depuis bien longtemps, sur le sujet. J'essayerai quand même de présenter les choses correctement (il se pourrait même que je fasse quelques remarques négatives, sait-on jamais).

     

    La prophétie d'Eckellion

    Bon, après ces quelques précisions, venons-en au tome 1, intitulé La prophétie d'Eckellion ou au choix : Les glorieux débuts de la ménagerie magique ou Comment pallier à la fainéantise d'une actrice).

     

    Le synopsis de l'auteur :

    "50 ans après la défaite de Voldemort, la communauté magique vit en paix sous la surveillance des membres de l'AD. C'est dans cette ère de sérénité qu'Hester, Nathan, Eric et Milo entreront à Poudlard, première étape du destin exceptionnel qui les attend."

     

    Mon avis :

    J'ai commencé à lire cette fanfic pour la simple et bonne raison que je connais l'auteur (et j'avoue avoir ma part de responsabilité dans certains titres secondaires) et que j'étais curieuse. C'était ma première fanfic longue et pour l'instant la seule (enfin y en a bien eu une autre, mais j'ai pas vraiment réussi à la terminer alors elle compte pas).

    En toute partialité : lisez-là, elle est géniale ! Malheureusement, pour le moment elle n'est accessible que via l'auteur lui-même, qui l'a retiré d'internet pour ne pas se prendre la tête avec les publications.

     

    Il faut bien avouer que le style et même les débuts font beaucoup penser au modèle. Mais honnêtement, Nevi Lee a su s'en éloigner pour créer sa propre histoire, tout en faisant preuve d'une maîtrise parfaite de l'univers de J-K. Rowling.

    L'histoire ne tourne pas autour de Harry et sa bande. Certes, leurs noms sont cités, mais comme personnages secondaires, voire anecdotiques. Neville est professeur à Poudlard, et c'est celui que l'on revoit le plus (rien qu'à regarder le pseudo de l'auteur, on comprend pourquoi). En fait, tout tourne autour d'une nouvelle génération qui n'a rien à voir avec les héros de Rowling.

    Très vite, les animosités entre les maisons de Poudlard se font ressentir. Mais finalement, chaque maison étant représentée par un personnage récurrent (avec quelques surprises quant aux appartenances), on a une vision plus globale de ces petites inimités. Cela change des gentils Gryffondor contre les méchants Serpentards...

    Le premier tome est une mise en place. Il est agréable à lire et, surtout, donne envie de connaître la suite. Je ne voudrais pas spoiler donc je vais me contenter ici de dire qu'un évènement assez traumatisant va se produire, et permettre d'entendre parler de la prophétie annoncée par le titre. Et c'est le véritable début, même s'il n'apparaît pas tout de suite (faut bien placer ce petit monde d'abord !).

     

    Les personnages que je retiens :

    - Nathan : premier élève rencontré. Né-moldu, il va devenir l'un des meilleurs éléments de Poudlard (et en plus, c'est un beau gosse).

    - Eric : le malaimé, considéré comme un cracmol par toute sa famille, sauf sa sœur aînée. Il faut l'avouer, j'ai beau énormément l'apprécier, il n'en reste pas moins que c'est un véritable boulet (mais si attachant...).

    - Hester : fille unique d'une mère sorcière et d'un père moldu (absent), c'est une acharnée du travail (en même temps elle est Serdaigle) Elle pas mal penser à Hermione au départ, et pourtant elles sont totalement différentes.

    - Dalia : orpheline moldue dont on ne sait rien, elle intrigue par son comportement.

    - Milo : petite teigne de sang-pur mais qui, on le sent de plus en plus, se pose des questions sur ce statut (il faut dire qu'il est confronté à deux fortes têtes que sont Nathan et Hester).

    - le professeur Davidson : Narcisse réincarné mais qui donne l'impression d'être dangereux.

    - le professeur Scorpius Malfoy : fils du célèbre Drago avec beaucoup plus de c******* si je puis me permettre. C'est lui, la terreur des élèves. Je l'adore smile

     

    Bon, je m'arrête là pour les présentations, en sachant qu'il n'y a qu'une petite partie du panel ici.

     

     

    Je pense globalement que l'intérêt de cette fanfic réside essentiellement dans le fait qu'il s'agit d'une histoire originale qui prend place dans le monde créé par Rowling. Ce n'est pas une énième suite immédiate ou réinterprétation de l'histoire avec un personnage rajouté. Non, il s'agit vraiment d'un récit qui se détache de son modèle, tout en collant parfaitement au monde magique.

    Et ce n'est pas parce que j'en connais l'auteur que j'apprécie ce récit. Si j'aime, c'est parce que c'est vraiment bien écrit et intéressant.

     

    Pour la suite, rendez-vous dans un prochain article (il y aura du vampire et le tournoi des trois sorciers...).

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :