• La 5e Vague (2016)

    La 5e Vague (2016)La 5e Vague fait partie de ces films où tu dois te creuser la tête pour ne pas l'enterrer totalement, parce qu'il y a quand même quelques points positifs dans cette fade avalanche de clichés et de mauvais acteurs.

     

     

    Titre original : The 5th Wave

    De J. Blakeson

    Avec Chloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe…

    Sortie ciné : 27 janvier 2016

     

    [Attention, cet article contient bons nombres de spoils]

     

    Synopsis :

    Lorsque des extraterrestres apparaissent au-dessus de la Terre, il ne se passe rien dans un premier temps. Puis ils lancent des attaques. Quatre de différentes natures se succèdent, déstabilisant l’humanité en même temps qu’elles la détruisent :

    1. Destruction de la technologie terrestre

    2. Raz-de-marée et tremblements de terre destructeurs

    3. Epidémie de grippe aviaire foudroyante et incontrôlable

    4. Les extraterrestres prennent apparences humaines

    Ayant survécu aux quatre premières vagues avec son père et son frère, Cassie doit maintenant affronter seule la cinquième. Mais en quoi consiste cette cinquième vague ? Il faudra qu’elle le découvre pour y survivre et sauver son frère…

     

    Mon avis :

    L’idée de base est sympa. Une invasion par système de vagues, c’est plutôt ingénieux et ça évite les conflits armés. Maintenant, en ce qui concerne le film, je crois que c’est tout ce qu’il y a de vraiment bien : l’idée de base.

    Parce qu’il faut être honnête, s’il se regarde facilement, c’est quand même pas un très bon film, pour ne pas dire mauvais. Il est plein de clichés, de dialogues plats et sans intérêts, sans aucune surprise et pas hyper fascinant. Et puis le nom trouvé aux extraterrestres : « Nous les avons appelé… *roulement de tambour*… les autres ». En plus, c’est dit un peu comme si je vous sortais, pleine de mystère, « et mon chien je l’ai appelé… Rex » (ça marche aussi pour le chat Félix ou la girafe Sophie).

    Commençons par ce qui ne va vraiment pas : les clichés. On a l’adolescente qui doit apprendre à s’en sortir toute seule, et qui fini par être sauvée par le beau gosse dont elle tombe amoureuse. Mais le beau gosse n’est pas tout à fait ce qu’il semble être, alors elle s’en sépare mais il la suit parce qu’il est trop amoureux d’elle. On se retrouve à la fin du film avec un futur triangle amoureux des plus banal.

    On a aussi le droit au groupe de potes qui jouent tellement mal que leurs répliques n’ont aucun fluidité, à un tel point que certaines qui auraient pu être sympas en deviennent pathétiques.

    Et il y a Evan Walker... dont je parlerai plus bas, dans les personnages.

    Enfin, on a cette 5e vague mystérieuse qui en fait est aussi claire qu’une verrue sur le bout du nez. Sérieusement, il y a tellement d’indices qu’on est à la limite de faire cracher des flammes à Godzilla*…

    Il y a quand même quelques points positifs. Voyons voir, mis à part le système des vagues, il y a Ben Parish, le comportement de Cassie envers le type au chapelet, pour une fois y a que le mec qui se retrouve à poil (enfin, la moitié du corps étant sous l’eau, on ne voit que le haut)… Bon, j’arrive pas à me rappeler d’autres détails qui méritent d’être relevés. Au moins j’aurais essayé.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Cassie : pour être honnête, mise à part sa relation avec Evan Walker, son personnage me plaît assez. C’est une adolescente normale (enfin d’après elle) qui a vu son futur anéanti par l’arrivée d’extraterrestres hostiles. Elle a survécu aux premières vagues, mais la cinquième se révèle assez terrible. Son père meurt très tôt et son frère est emmené loin d’elle par un concours de circonstances. Elle se retrouve donc seule mais déterminée à rejoindre le dernier membre de sa famille.

    Elle se débrouille comme elle peut, mais elle n’est pas un super soldat et fait des erreurs. Bon, ensuite elle rencontre Evan Walker et l’histoire tombe dans un cliché lamentable. Enfin, je tiens à remarquer la qualité de son vernis à oncle qui tient durant les quatre premières vagues et qui ne résiste pas à quelques jours dans le comas… oui, ce détail m’a dérangé.

    - Evan Walker : c’est la fin du monde et… il se présente avec son nom de famille. Pire, Cassie fait pareil quand ils rencontrent Ben. Sérieusement ? C’est la fin du monde, on s’en fout des noms de famille ! Mise à part ça, le « dès que je t’ai vu, j’ai voulu être humain », m’a achevé.

    - Ben Parish/Zombie : lui c’est LA bonne surprise du film. On le voit au tout début, et il n’est en apparence qu’un adolescent comme les autres. Quand on le retrouve, on ne sait pas trop à quoi s’attendre. Finalement, il est le seul personnage convaincant du début à la fin (sauf peut-être sa pitoyable tentative de séduction de la toute fin). Il réfléchit intelligemment et calmement, il est malin et déterminé.

    - Ringer : une fille avec du caractère, intelligente et qui sait se battre… jouée par une mauvaise actrice (ou du moins une actrice extrêmement mal dirigée), donne un stéréotype navrant et un très mauvais rendu de répliques qui auraient pu claquer. Et puis, c’est la fin du monde, elle est coincée dans un camp d’entraînement militaire où justement elle s’entraîne du matin au soir et… elle trouve le temps de se maquiller.

    J’ai même pas envie de parler des autres personnages…

     

    Globalement, je regrette qu’une si bonne idée de départ soit devenue un amas de clichés sans substance. Si le film connaît une suite, je ne suis pas sûr que je me déplacerai pour aller la voir. Par contre, je suis très intéressée par la lecture du livre dont est tiré cette 5e Vague, en espérant qu’il soit meilleur. On sait jamais, les scénaristes et la réalisation ont peut-être simplement fait de très mauvais choix par rapport au bouquin. Je vous dirai ça quand j'aurais mis la main dessus.

     

     

    * Cette expression vient de ma critique sur le film éponyme (celui de 2014) qui est une simple succession d'absurdités.

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :