• L'univers de Pern

    L'univers de Pern Petit point information concernant le cycle de Pern d'Anne McCaffrey, les intégral sortis récemment n'étant pas favorable à la découverte de cet univers.

     

     

    S’il y a une auteure qui me tient à cœur, c’est Anne McCaffrey. Je l’ai découvert au moment où je commençais à véritablement lire, et depuis je n’en décroche plus.

    C’est par Pern que j’ai commencé à la lire. Un camarade de classe avait présenté le Vol du dragon en classe et cela m’avait paru intéressant. Je suis tombée dedans très rapidement.

    Dans cet article, je vais me contenter de présenter le cycle de Pern dans sa globalité, et parler un peu des publications.

     

    Tout d’abord, l’histoire. Ou plutôt les histoires. Pern et les récits d’Anne McCaffrey s’inscrivent dans différentes époques. La majorité des livres s’inscrivent plus ou moins dans une même continuité. Ainsi, je pense qu'il faut suivre une logique particulière dans la lecture :

     

    Le cycle principal :

    - Le Vol du dragon : il raconte l’histoire de Lessa et F’lar, de leur combat pour faire accepter leur point de vue et du début de la chute des Fils de leur génération (les Fils ce sont des organismes extra-terrestres qui détruisent tout ce qui est organique quand ils tombent sur la planète). Ce livre est une excellente entrée en matière pour la découverte de Pern, avec ses dragons, ses chevaliers-dragons, ses harpistes et ses seigneurs. C’est d’ailleurs le premier roman sur Pern que l’auteure à publié.

    - La quête du dragon : il raconte comment s’est organisé la défense, et s’inscrit dans la continuité du précédent.

    - Le dragon blanc : l’un de mes préférés, sans doute parce que j’adore Ruth (le dragon blanc en question). Là encore, c’est une suite directe, même si quelques années se sont écoulées.

    - Tous les Weyrs de Pern : ce quatrième tome termine la série originale.

    - Les Ciels de Pern : écrit plus tardivement, il vient véritablement achever le cycle principal, même s’il n’est pas essentiel. Pour ma part, je trouve qu’il permet de quitter nos héros plus facilement.

     

    Les histoires annexes :

    > Les harpistes

    C’est une série qui m’a beaucoup plus, permettant de découvrir le monde de Pern d’un point de vu extérieur aux Weyrs. Et surtout, il s’agit de l’histoire de trois personnages que j’aime beaucoup. Je pense qu’il faut les lire à la fin du cycle, pour éclairer certains passages de l’histoire.

    - Le maître harpiste de Pern : il relate la vie de Robinton, personnage ô combien attachant ! Il prend place avant le début du cycle principal, mais je pense qu’il faut le lire après, histoire de déjà connaître un peu le bonhomme.

    - Le chant du dragon : il raconte comment Menolly est arrivée à l’atelier des Harpistes. L’histoire se déroule en parallèle de La quête du dragon, mais je conseille de le lire après.

    - La chanteuse-dragon de Pern : c’est la suite des aventures de Menolly, relatant son parcours pour devenir harpiste.

    - Les tambours de Pern : cette fois, Anne McCaffrey s’attaque à un autre harpiste attachant : Piémur. L’histoire se déroule au moment de celle du Dragon blanc, mais à lire après.

     

    > Les autres histoires en lien avec le cycle principal

    - Les dauphins de Pern : l’histoire nous fait découvrir un autre univers de Pern : ses mers. C’est un complément sympathique, à lire après Tous les Weyrs de Pern de mon point de vu (ou après Les Ciels de Pern).

    - Les renégats de Pern : c’est un récit un peu à part, qui se situe plus ou moins au moment du premier tome. C’est le seul où les dragons n’ont presque pas leur place dans l’histoire. Je conseille de le lire en dernier. Personnellement, j’ai eu envie de le lire parce qu’on entend parler des renégats dans les Dauphins de Pern.

     

    > Les origines de Pern

    A lire si vous aimez Pern et que vous désirez en savoir plus, ou par simple curiosité. Ces livres sont différents dans la mesure où ils s’inscrivent en pleine Science-fanstasy quand globalement le cycle de Pern est de la fantasy.

    - L’aube des dragons : le titre est clair, il s’agit de la naissance du monde de Pern tel qu’on le connaît dans le cycle principal.

    - La chute des Fils : il s'agit de quatre nouvelles. Une pour la découverte de Pern, deux pour l'installation des Pernais sur le continent Septentrional, le dernier pour expliquer pourquoi personne n'est jamais venu faire un tour sur la planète.

    - L’œil du dragon : c’est un récit plus tardif dans l’histoire de Pern, qui parle de la décadence de la technologie originelle. Ce sont les derniers frémissements de la présence de science-fiction dans l’histoire de Pern, avant son renouveau quelques siècles plus tard (je parles au niveau de la chronologie pernaise).

    - La dame au dragon : le temps a encore passé et le souvenir de l’arrivée des premiers Pernais a disparu. L’histoire tourne essentiellement autour d’une épidémie qu’il va falloir enrayer avec l’aide des dragons.

    - Histoire de Nerilka : récit qui n’apporte pas grand-chose, sinon un autre point de vue sur l’épidémie conté dans La dame aux dragons. C’est rapide à lire.

     

    > Autres

    - La lignée du dragon : il s'agit d'une histoire qu'Anne McCaffrey a écrite avec son fils, Todd. Il faudrait que je le relise, je ne me rappelle plus où il se place dans la chronologie pernaise. En tout cas, l'histoire est totalement indépendante, et peut être lu sans rien connaître des autres (si mes souvenirs sont bons). C'est un récit qui se concentre sur un "cousin" du dragon, à peine évoqué dans les autres ouvrages.

    - Le plus petit des dragonniers : il s'agit d'une nouvelle publié dans le recueil La dame de la haute tour (recueil entièrement écrit par A. McCaffrey). Son histoire est contemporaine à celle du cycle principal mais peut aisément être lu indépendamment.

    - A gift of dragons : c'est un recueil de quatre nouvelles sur Pern : The smallest dragonboy (que j'ai lu en français et présenté juste avant), The girl who heard dragons (qui parle d'un personnage qu'on retrouve dans les Renégats de Pern et Les dauphins de Pern), Runner of Pern et Ever the Twain. J'avoue ne pas encore avoir eu le courage de m'attaquer à ces lectures en anglais, donc je ne peux rien dire sur les deux dernières nouvelles.

     

    Se termine ainsi ma présentation du cycle de Pern. J'ai dressé cette liste car la récente réédition a fait un peu n'importe quoi. Elle voulait sans doute proposer une lecture selon la chronologie de Pern, mais même ça c'est loupé. Dans l'intégral 1, ils nous ont casé Les dauphins de Pern, et je ne sais toujours pas ce qu'ils ont fait de La chute des fils qui, bien qu'il s'agisse de nouvelle, est pour moi aussi important que le reste pour expliquer l'évolution de la planète. Bref, si vous souhaitez les lire en version "intégrale", ne les achetez/empruntez pas dans l'ordre !

     

    Dès que j’aurais le temps, je relirai le tout pour rédiger des avis (aussi objectifs que possible) sur chaque tome. Trop dur d’être obligé de les relire… :D

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :