• Hunger Games : la Révolte - partie 1 (2014)

    Hunger Games : la Révolte - partie 1 (2014)Une nouvelle fois : adaptation réussie. Et en plus elle ne vient pas mettre en doute le choix de faire deux films du dernier livre.

     

     

    Titre original : The Hunger Games : Mockingjay (part 1) 

    Réalisé par Francis Lawrence

    Avec Jennifer Lawrence, Liam Hemsworth, Woodie Harrelson, Julianne Moore, Philip Seymour Hoffman...

    Sortie ciné : 19 novembre 2014

     

    Synopsis :

    Après la destruction de l'arène de l'Expiation, Katniss est emmenée au district 13, qui a survécu en sous-sol depuis la précédente guerre. La présidente Coin, qui dirige ce district, va lui demander d'être le Geai moqueur, symbole de la rébellion. Mais Katniss a été détruite par les jeux...

     

    Mon avis :

    J'ai beau avoir eu du mal à arrêter les "c'est pas tout à fait comme ça dans le livre", je n'ai pas été déçue de cette troisième adaptation. Il ne s'agit là, comme le titre l'indique bien, que de la première partie du dernier livre. La rébellion n'est donc pas encore tout à fait en place, d'autant plus que Katniss commence par refuser d'être le Geai moqueur.

    Il faut bien se remettre dans le contexte : Katniss a participé une première fois aux jeux pour sauver sa sœur. Elle a dû tuer des gens et voir mourir des alliés, sinon des amis. Ensuite, elle doit continuer à jouer la comédie pour garder sa famille sauve. Mais ça ne suffit pas à Snow qui la renvoi dans l'arène. Là, elle décide que son objectif est de sauver Peeta. Sauf que lorsqu'elle détruit l'arène, elle est sauvée et pas lui. D'une part, au niveau psychologique elle est légèrement perturbée par tous ces morts et le sentiment d'être un instrument entre les mains du Capitole. En plus de ça, Peeta est entre les mains de Snow, ce qui n'arrange rien à l'état de Katniss.

    C'est là-dessus que le film démarre : sur une Katniss qui doit se battre pour se rappeler qui elle est. Gale et sa famille sont là pour la soutenir, mais ils ne peuvent pas la comprendre. Finnick, lui, sait ce qu'elle ressent, d'autant plus que lui aussi a quelqu'un qu'il aime dans les prisons de Snow.

    La principale différence avec le livre est la présence d'Effie dans le district 13. Elle vient en remplacement des trois préparateurs de Katniss, qui ont un rôle négligeable dans les deux premiers films. Effie apparaît là beaucoup moins écervelée, bien plus consciente de ce qui l'entoure et surtout de ce qui se passe sous ses yeux. Mais qu'on se rassure, c'est toujours notre bonne Effie avec ses petites manies très capitoliennes.

    Dans l'ensemble, l'histoire du livre est vachement bien respectée. Mise à part quelques scènes supplémentaires (comme dans les précédents films on voit ce qui se passe au Capitole ou dans certains districts) il n'y a pas de changements gênants pour ceux qui ont lu le livre. Les scènes dans les districts où il y a des actes de rébellion sont d'ailleurs un atout. Ce sont des passages vraiment supers.

    Je mettrais juste un bémol sur le discours de Finnick : normalement, c'est un passage assez dur et triste. Là, il passe au second plan et c'est bien dommage. Les révélations de Finnick sont terribles et dans le film on a juste l'impression que c'est un simple détail.

    Maintenant, j'aimerais faire un rapide point : "ceux qui sont déçus, z'avaient qu'à lire". Parce que j'ai lu pas mal de commentaires "déçus" et que j'ai eu l'impression que ceux qui l'étaient n'avaient pas lu le livre. Alors oui, Katniss ne tire qu'une flèche pendant le film ; oui, Katniss est obnubilée par Peeta et veut a tout prix le sauver. Mais bon sang ! Katniss est enfin dans un lieu où elle est à l'abri avec sa famille. Katniss est dans un endroit où elle peut enfin cesser d'avoir peur. Alors non, elle ne va pas aller tirer des flèches juste pour le plaisir du spectateur. S'il n'y avait Plutarch et Haymitch, la présidente Coin n'aurait jamais fait sortir Katniss du district sa flèche elle n'aurait même pas eu l'occasion de la tirer.

    Ensuite, oui elle est obsédée par la libération de Peeta. Mais c'est son compagnon d'arène, le gars avec qui elle a survécu une fois aux jeux et qui a été abandonné après l'Expiation. Elle voulait le faire sortir de cette seconde arène en vie, et maintenant il est aux mains de Snow qui visiblement le torture (soit dit en passant l'amaigrissement de Peeta est impressionnant). C'est une ado détruite qui est fixée sur un unique objectif parce que c'est sans doute l'une des seules choses qui arrivent encore à lui faire garder la raison (du moins une partie).

    Bref, il y a de l'action dans ce film, même si Katniss n'y est pas toujours mêlée et qu'elle ne tire pas cent flèches à la minute. Laissons-là se reposer un peu, elle l'a bien mérité.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Katniss : déjà dans le 2 on la sentait pas très bien, mais dans le 3 elle est carrément au bord de la rupture. En plus de ça, on lui demande d'être assez forte pour prendre officiellement le costume du Geai moqueur, rôle qu'elle n'a jamais voulu mais qu'elle a créé bien malgré elle.

    - Gale : soutien indéfectible de Katniss, il est toujours présent même s'il ne se met pas spécialement en valeur. Son discours dans le district 12 est poignant.

    - Effie : toujours la même, avec moins d'artifices.

    - Haymitch : "et voilà comment meurt une révolution"... ou comment deux personnages (l'autre c'est Katniss) qui ne s'apprécient pas peuvent parfaitement se connaître et se comprendre.

    - Cressida : excellente réalisatrice, qui sait saisir une scène et faire parler les gens. Personnage fort et sympa.

    - Pollux : il est trop chouchou ^^

    - Prim : elle n'a que 13 (ou 14) ans et pourtant les épreuves qu'elle a traversé ont fait d'elle une adulte. Les rôles s'inversent : c'est elle désormais qui prend soin de sa sœur.

    - la présidente Coin : femme froide et déterminée. S'il n'y avait Plutarch pour tempérer les choses, ça exploserait entre Katniss et elle.

    - Finnick : c'est une toute autre personne qu'on retrouve dans ce film. Terminé le beau gosse avec ses sourires carnassiers. Finnick est un homme détruit, tout autant que Katniss, avec en plus une histoire post-jeux des plus intéressantes et triste.

     

    Globalement, ce film respecte parfaitement le livre. On est là dans la préparation de la révolte, même si celle-ci s'inscrit déjà à travers quelques actes de rébellions dans les districts. Pour l'instant, il ne s'agit que d'actes isolés, le but étant de réunir tous les districts pour un coup d'éclat. Le symbole du geai moqueur est magnifiquement bien utilisé, même si je trouve étrange et pas très logique que Katniss ne soit pas davantage dans son costume.

     

    Les autres films : Hunger Games, Hunger Games : l'embrasement, Hunger Games : la Révolte - partie 2

    Le livre : La révolte


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :