• Druide - Oliver Peru

    Druide - Oliver PeruVoilà un livre qui a longtemps traîné sur mes étagères avant que je l'ouvre. Mais pourquoi ai-je tant attendu ? C'est un vrai plaisir de le lire.

     

     

    Année de publication : 2010

     

    Quatrième de couverture :

    «  Les druides règnes sur une forêt primordiale et sacrée sise au cœur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et un jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur… »

     

    Mon avis :

    Ce livre est un régal. D’une simple enquête sur un massacre inimaginable, l’auteur nous entraîne vers un récit bien plus profond que la simple recherche des coupables. Progressivement, une trame compliquée se noue, ne révélant son nœud central que lorsqu’il paraît qu’aucune solution ne peut être trouvée.

    Mené d’un bout à l’autre de l’histoire par l’incertitude totale sur l’avenir des personnages, on est pris dans l’enchaînement des évènements. Le récit est intense et riche. Il nous offre un monde aux sombres origines et à l’avenir plus qu’incertain, menacé par une obscure puissance maléfique.

    En dehors des rois des deux royaumes du nord, nous ne côtoyons presque uniquement que les druides. J’aime beaucoup ce qu’ils sont, sortes de sages protecteurs de la forêt et défenseurs de la terre des hommes. Le travail sur les personnages est remarquable, nous offrant une galerie d’individus aussi variés qu’intéressants.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Obrigan : j’aime beaucoup ce personnage. De simple druide partie en mission, il prend progressivement de l’importance, au fur et à mesure que les pages découvrent la place qu’il doit occuper dans cette histoire. C’est un homme bon, très attaché à ses apprentis et capable de s’adapter aux pires situations.

    - Arkantia/Jellienson : elle est l’incarnation du dédoublement de personnalité. A la fois douce et compréhensive, elle se retrouve avec un caractère un peu plus belliqueux et emporté. Ce mélange en fait quelqu’un de particulièrement intéressant.

    - Tobias  et Kesher : les deux apprentis d’Obrigan forment un duo indissociable. Ils sont liés l’un à l’autre par une amitié à toute épreuve. A travers leur relation, on apprend ce que signifie être frères de sève.

    - Jarekson : il est fourbe mais il agit toujours pour son peuple avant tout. Malgré ses roueries, c’est un homme honorable et généreux.

    - Yllias : c’est également un homme bien, même si cela ne se voit pas tout de suite. Lui aussi agit pour les siens.

    - Celuidontjenerévèleraipaslidentité : j’ai pitié de lui. Ce sont les circonstances et le temps qui l’ont rendu tel qu’il apparaît dans le livre. Je suis triste du destin qu’il a eu, bien que ses actes soient impardonnables et ne puissent être justifiés que dans l’esprit d’un fou.

     

    En résumé, Druide est un super livre, dont l’histoire nous emmène dans un entrelacs d’évènements qui ne s’éclairent qu’en temps voulu, nous laissant de plus en plus tremblants et inquiets au fil des pages. Bref, à lire !

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :