• Dracula - Bram Stoker

    Dracula - Bram StokerJ'y ai mis le temps, mais je suis arrivée à lire le  Dracula de Bram Stoker. Malgré un style d'écriture qui ne me plaît pas, l'histoire est intéressante à suivre.

     

     

    Titre original : Dracula

    Année de publication : 1897

     

    Quatrième de couverture :

    « Jonathan Harker, jeune notaire, est envoyé en Transylvanie pour rencontrer un client, le comte Dracula, nouveau propriétaire d’un domaine à Londres. A son arrivée, il découvre un pays mystérieux et menaçant, dont les habitants se signent au nom de Dracula.

    Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante. Très vite, il se rend à la terrifiante évidence : il est prisonnier d’un homme qui n’est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres… »

     

    Mon avis :

    Enfin terminé !

    J’ai commencé ce livre dans l’optique de connaître LE Dracula de Bram Stoker. Parce que les multiples adaptations et les dérives sont biens (ou pas) mais je pensais qu’il serait sympa aussi que je m’attaque à l’original.

    Bon, ben j’ai eu du mal à m’y mettre. En fait, j’ai lu ce livre en deux temps. Une première moitié d’abord, pour laquelle j’ai traîné des pieds avant d’abandonner la lecture pour la remettre à une date ultérieure indéfinie. Et voilà que pour mon club de lecture d’octobre, le thème était « Halloween » et que j’avais sous la main Frankenstein de Mary Shelley (mon avis à ce sujet fera l’objet de ma prochaine publication). Quel rapport ? me direz-vous. L’écriture mes amis. Cette terrible et ennuyeuse façon d’écrire qu’avait ces formidables écrivains du XIXe siècle (attention, je suis sérieuse en disant « formidables », ils ont vraiment de supers histoires... je n’aime juste pas leur style d’écriture). Parce qu’une fois fini Frankestein, je me suis remise à Dracula et là : miracle ! Il se lit tout seul yes

    Donc, me voilà repartie pour la seconde moitié du livre. Je me suis vite rendue compte que je m’étais tout simplement lassée avant d’arriver à la partie la plus intéressante. Non que le début ne le sois pas, mais les évènements y évoluent beaucoup plus lentement, d’une certaine manière. Parce qu’on ne peut pas dire que les personnages aillent trop vite en besogne. Ce qui est d’ailleurs une chose que j’apprécie particulièrement : il n’y a aucune précipitation.

    Contrairement à ce que l’on voit souvent désormais, il n’y a pas de combat quotidien, de découvertes brutales, de types qui ne dorment plus pour pouvoir arriver à leurs fins… En fait, les gars vivent tranquillement, travaillant le jour pour mettre en place leurs affaires nocturnes, et prennent du repos en fin de nuit et jusqu’en fin de matinée. Certes, ils ne dorment pas beaucoup mais ils savent se reposer. Ils savent aussi avancer prudemment, évitant de se jeter inconsidérément dans la gueule du loup (oui, cette expression fonctionne parfaitement avec Dracula, dans la mesure où ce cher comte peut se transformer en loup, comme il le fait en chauve-souris ou en brouillard).

    Toute l’histoire est un composée de différents points de vue, un assemblage de lettres et de journaux intimes. A un moment donné, il est clairement fait état de cette réunion des récits de chacun, afin de mettre en lumière la chronologie des évènements qui se sont déroulés tout au long de leurs péripéties. En somme, le livre est fait pour nous faire croire qu’il s’agit d’une histoire vraie, dans laquelle les personnages savent parfaitement qu’on n’y croira pas mais qui souhaitent néanmoins en garder une trace et la diffuser.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Dracula : autant je savais qu’il ne brillait pas au soleil, autant j’ignorais à quel point il était lâche. Sérieusement, c’est un trouillard. Bon, il a quelques bonnes raisons d’avoir peur, notamment cette question de terres et d’étendues d’eau qui lui pourrissent l’existence. Et au final, on ne le voit que très peu. C’est plutôt les conséquences de ses morsures qui nous préoccupent, plus que l’individu lui-même.

    - Van Helsing : c’est un homme réfléchit et calme. Il sait se tempérer et ne parler que lorsqu’il le croit nécessaire. Il est le seul à connaître l’existence des vampires au départ, et il prend donc naturellement la direction des opérations. Il est également plein de délicatesses, et pas uniquement auprès des femmes.

    - Jonathan Harker : il est totalement dépassé par les évènements. Pourtant, quand il s’agit de sauver sa femme, il prouve à quel point il est déterminé à la protéger.

    - Mina Harker : ce n’est pas une simple demoiselle en détresse. D’une part, elle n’est pas la première cible de Dracula. Ce sont les circonstances qui amènent celui-ci à l’approcher. D’autre part, elle participe autant qu’elle le peut à déjouer les plans du vampire. Bien sûr, arrive un moment où ces messieurs décident de la mettre de côté pour la « protéger ». A ce moment-là, si elle se retire de bonne grâce c’est essentiellement parce qu’elle ne veut pas inquiéter davantage son mari, au risque de mettre la vie de celui-ci en péril. Bref, c’est une fille sacrément courageuse et déterminée.

    - Le docteur Seward : c’est un type bien. C’est en grande partie à travers lui qu’on découvre l’histoire. Il est dans les secrets de Van Helsing et son premier adjoint contre le vampire.

    - Les deux autres prétendants de Lucy : ils sont essentiellement là pour servir de main-d’œuvre, mais n’en demeurent pas moins utiles. Au contraire, chacun a son rôle à jouer.

     

    C’est au final une histoire très intéressante, qui permet de comprendre que la condition de vampire est beaucoup plus complexe que l’image que les séries, livres et films diffusent de nos jours. Bien sûr, il ne faut pas avoir peur de s’attaquer à un gros morceau écrit au XIXe siècle.

     

    Enfin, mention spéciale à Van Helsing qui nous enseigne comment pénétrer dans une maison qui ne nous appartient pas, au vu et au su de tout le monde, sans forcer la porte et sans être inquiété par la police (qui dans ce cas peut même se révéler utile).

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :