• Dominium Mundi, II - François Baranger

    Dominium Mundi, II - François BarangerUne suite toute aussi intéressante et palpitante que le premier tome, et qui clos le récit magistralement.

     

     

     

    Année de publication : 2014

     

    Quatrième de couverture :

    « 2205. C’est le débarquement. Les troupes de l’Empire Chrétien Moderne se déploient dans les plaines arides d’Akya du Centaure.

    A l’arrière, Albéric Villejust organise la rébellion qui gronde parmi les inermes.

    De leur côté, Tancrède de Tarente et Clorinde ont retrouvé l’amour, une foi inébranlable, et comptent mener à bien leur mission, au nom du tout-puissant Pape Urbain IX. En tant que méta-guerriers, la prise de l’ultime tombeau du Christ repose en grande partie sur leurs épaules.

    Mais sous l’implacable soleil centaurien, rien n’est gravé dans le marbre. Alors que les rebelles se cachent et s’organisent dans le désert, que les Atamides se révèlent plus dangereux que prévu, les luttes de pouvoir s’intensifient et des forces nouvelles s’agitent dans l’ombre. De ces zones obscures dépendront l’avenir d’Akya, des nouveaux Croisés et, à plus grande échelle, de peuples entiers… »

     

    Mon avis :

    Je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour cette deuxième partie de l’histoire. J’ai été surprise de la tournure des évènements dans la mesure où certains d'entre eux sont arrivés plus tôt que je ne m’y attendais. Du coup, j’ai été prise dans le récit jusqu’au dernier moment.

    L’auteur poursuit son œuvre de manière magistrale, nous entrainant sur une planète inconnue, peuplée de créatures d’apparence monstrueuse. Là encore les secrets et la manipulation ont un grand rôle, et progressivement certains mystères se dévoilent. Parfois, on est proche d’en résoudre un, et par une habile manipulation, l’auteur nous laisse attendre encore quelque temps. Résultat : impossible de se détacher du livre.

    On tremble pour Tancrède et Albéric, et on rage toujours autant contre les mêmes politiciens véreux. Et contre l’ECM qui est une véritable m**** manipulatrice. Mais les secrets sont dangereux et les révéler pourrait bien bouleverser l’ordre établit.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Tandrède de Tarente : ce type est la classe incarnée. Il est vraiment génial.

    - Liétaud : c’est ce qu’on appelle un véritable ami.

    - Alberic de Villejust : il a prit de l’assurance et pète la classe dans ce tome.

    - Clorinde : elle reste elle-même et c’est bien malheureux.

    - Robert de Montgomery : ce type est vicieux.

    - Bohémond de Tarente : il est un peu remonté dans mon estime.

    - Urbain IX : il est l’exemple type qu’un pape n’est pas forcément un saint homme.

    - Pascal : je l’apprécie beaucoup plus dans ce tome.

    - Tan’hem : il me fait marrer. Un vieux sage curieux comme un gamin.

    - Yus’sur : vieux sage par excellence, très sympathique.

     

    Ce livre est une pépite. Il se dévore tout comme le premier, et cette fois on ne le termine pas frustré. Il est rondement bien mené et jusqu’au bout on a des surprise. A lire !

     

    Pour le tome 1, c'est par ici.

     

    L'autre tome :

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :