• Divergente 2 - Veronica Roth

    Divergente 2 - Veronica RothUn deuxième livre très intéressant, où les évènements se complexifient et les personnages se révèlent un peu plus.

     

     

     Titre original : Insurgent

    Année de publication : 2012

     

    Quatrième de couverture :

    « Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.

    Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.

    Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.

    Et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être. »

     

    Mon avis :

    J’ai d’abord vu le film avec un ami qui m’a dit qu’il n’avait rien à voir avec le livre. Bah je suis contente de ne pas l’avoir lu avant parce que j’aurais été intenable moi aussi. Ce n’est même plus une adaptation c’est une réécriture ! Mais bon, je suis là pour parler du livre…

    L’histoire gagne en intérêt dans ce tome. Déjà, dès le début on apprend que les Altruistes comptaient révéler quelque chose. Seulement la seule personne au courant ne veut rien dire. Tris est bien décidée à le découvrir, mais en même temps elle doit faire face à ses démons et trouver un moyen de mettre un terme au gouvernement de Jeannine.

    Si Tris, du fait qu’elle raconte l’histoire, en est un des tenants principaux, elle n’est pas la seule dans l’affaire. Tout ne tourne pas autour d’elle. Tous les divergents sont traqués, et pas seulement elle.

    La relation entre Tris et Quatre devient assez conflictuelle, l’un comme l’autre gardant certains secrets pour différentes raisons. Les choses sont loin de s’arranger avec l’entrée en lice de la parenté de Quatre sur laquelle les deux ne sont pas d’accord quant à la confiance qu’ils peuvent lui accorder.

    On en apprend également plus sur les autres factions. L’intérêt d’en apprendre davantage sur les Sincères, les Fraternels et les Erudits, c’est qu’on découvre par la même occasion qu’il n’y a pas que les Audacieux qui disposent de sérums. Chacun le sien pour des utilisations en rapport avec leur manière de vivre (et franchement, Tris droguée au « peace&love » ça vaut le détour !). Les sans-factions aussi vont avoir leur part dans cette histoire.

    Dans ce tome, l’auteure est assez vache quant aux personnages qu’elle tue. Nous sommes en plein milieu d’une guerre donc il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des morts. Mais quand même, elle y va fort ! cry

     

    Les personnages que je retiens :

    - Tris : toujours aussi déterminée, elle est néanmoins profondément marquée par ce qui s’est passé à la fin du premier tome. Elle devient plus téméraire que courageuse, je dirai même suicidaire.

    - Quatre : il doit faire face à son passé et accepter que celui-ci se mêle à son présent (je sais, c’est vague, mais je ne veux pas en dire trop). Il va devoir aussi gérer sa relation avec Tris, qui se complique à cause des actes de celle-ci.

    - Uriah, Lynn et Marlène : le trio d’or ! Ils sont attachants tellement je m’imagine avoir les mêmes discussions avec mes propres amis. Ils sont drôles et ne se prennent pas la tête. On apprend à bien les connaître dans ce deuxième tome, bien qu’ils étaient déjà présents dans le premier.

    - Jeannine : elle est mauvaise dans ce sens où chacun de ses actes concernant les divergents sont déterminés par son désir de comprendre cette divergence. Elle est l’exemple type de la scientifique qui est prête à tout pour obtenir des résultats, sans tenir compte du mal que cela engendre.

    - Evelyne : je ne l’aime pas et je n’ai pas confiance en elle.

    - Caleb : petit con.

    - Peter : bien que toujours antipathique, son personnage gagne en intérêt.

    - Eric : je le savais violent mais alors là il a dépassé tout ce à quoi je m’attendais de lui.

    - Marcus : ce n’est clairement pas un personnage sympathique, mais il a un rôle non négligeable.

    - Jack : c’est un Sincère qui ne transige pas avec les règles mais qui ne nie pas la vérité quand elle s’impose à lui.

    - Edward : ce type est un véritable psychopathe.

     

    J’ai beaucoup apprécié ce tome. L’histoire se complexifie, tant au niveau des relations entre les personnages que des trames qui s’entremêlent. Il y a un grand nombre de personnages intéressants (je n’ai pas pu tous les mettre) et qui chacun ont leur place dans le récit. La fin apporte un nouveau problème qui incite à lire la suite.

     

    Les autres tomes : 1, 3.

    Les films : 1, 2, 3.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :