• Cornes - Joe Hill

    Cornes - Joe HillUn livre qui ne m'a pas vraiment emballé.

     

     

    Titre original : Horns

    Année de publication : 2010 (2011 pour la France)

     

    Quatrième de couverture :

    « Lorsqu’un matin des cornes lui ont poussé sur la tête, Ig croit d’abord à une hallucination, un tour que lui joue son esprit rongé par la colère et le chagrin. Car depuis un an, depuis que sa petite amie a été violée et tuée dans de mystérieuses circonstances, il vit un enfer. Pourtant, les cornes sont bien réelles, et assorties d’un nouveau pouvoir qui incite quiconque s’approchant d’Ig à lui confier ses secrets les plus inavouables. D’abord torturé par ce macabre don, Ig a tôt fait de comprendre qu’il va pouvoir l’utiliser pour retrouver le monstre qui a assassiné Merrin et détruit sa vie. Il est temps de prendre sa revanche, de donner sa part au diable… Car en fin de compte, ce dernier ne nous comprend-il pas mieux que son éternel rival ? »

     

    Mon avis :

    J’avais vu l’adaptation ciné qui était… risible. On m’a vendu le livre comme meilleur, et plus complet. Ma mémoire de poisson rouge faisant office, je n’ai pas noter de différences avec ce don je me souvenais du film.

    L’histoire est sympa. Elle montre à quel point les gens dissimulent leurs véritables pensées derrière des faux-semblants, des comportements dictés par la société.

    Mais c’est avant tout le récit d’un jeune homme accusé à tort d’avoir assassiné sa petite amie, et qui découvre qu’il connaît le véritable coupable. Il va alors mettre tout en œuvre pour obtenir vengeance. Mais les choses ne vont pas être faciles, d’autant plus que presque toute la population de la petite ville où il habite le pense coupable du meurtre.

    Les cornes vont se révéler à la fois une malédiction et une bénédiction. Ig a très vite peur de s’approcher des gens, et même de les toucher, car il sait qu’il apprendrait alors ce qu’ils pensent et ce qu’ils ont fait de pire dans leur vie. Or Ig n’a pas vraiment envie de connaître les recoins sombres de leurs pensées. Pourtant, il va finir par utiliser ses nouvelles capacités pour retrouver l’assassin de Merrin.

    Le récit se construit autour d’amis d’enfance et de la famille, pour former une toile qui, au final, a mené au meurtre de Merrin. Je pense que c’est la partie la plus intéressante de l’histoire, dans la mesure où il n’y a aucun suspens si ce n’est comment va finir le livre.

    Il y a une chose que j’ai énormément apprécié : la relation d’Ig avec son frère. Ils sont là l’un pour l’autre, tout en ayant des amis à eux, des vies à eux.

     

    Les personnages que je retiens :

    - Ig : c’était le gosse parfait, plein de bonnes intentions, de bons sentiments… il fini alcoolique avec des cornes sur la tête. On fait mieux comme destin.

    - Merrin : elle aussi c’était la gentille fille parfaite, très belle et toujours là pour aider les autres.

    - Lee : psychopathe. Même si son histoire personnelle se révèle tardivement, son comportement a quelque chose de suspect très tôt.

    - Terry : grand frère protecteur, il est un véritable soutien pour Ig.

    - Glenna : cette fille est totalement paumée. Elle est aussi généreuse et bienveillante.

     

    Globalement, je n’ai pas été emballée par Cornes. L’histoire est sympa mais sans plus. Il manque un petit quelque chose pour la rendre vraiment intéressante.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :