• Central Park - Guillaume Musso

    Central Park - Guillaume MussoUn livre sympa à lire mais assez décevant au final.

     

     

    Année de publication : 2014

     

    Quatrième de couverture :

    « Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…

    … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.

                New York, huit heures du matin. Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

                Impossible ? Et pourtant...

    Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?

                Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

                Un suspense magistral qui vous happe dès les premières pages pour ne plus vous lâcher. Deux personnages inoubliables, emportés de surprise en surprise.

    Une lecture intense, additive, irrésistible. »

     

    Mon avis :

    Je suis assez partagée quant à ce livre. J’aime toujours autant la plume de Musso, mais pour une fois je n’avais pas l’impression que cela se finirait en histoire d’amour, comme dans tous les autres livres que j’ai lu (et qu’il faudrait que je relise et que je commente, car y en a de vachement trop bien). Du coup, la fin m’a un peu déçu bien que je la trouve très belle.

    Toute l’histoire tourne essentiellement autour d’Alice, où le passé se mêle progressivement au présent. Plus on avance, plus on a de questions à se poser. Cette traque que l’on suit, je la vois comme une manière pour elle de faire son deuil. Dans les faits, c’est surtout une façon pour cette femme meurtrie d’accepter ce qui lui arrive.

    La fin se révèle surprenante, bien que quelques indices nous mettent sur la voie. Personnellement, j’ai arrêté de réfléchir au pourquoi du comment assez vite, et ces indices je les ai vu sans me poser de questions. J’ai senti tout du long qu’il y avait quelque chose qui clochait, sans pouvoir mettre la main dessus. C’est assez frustrant mais comme je l’ai lu vite…

     

    Les personnages que je retiens :

    - Alice : elle a fait des erreurs qui lui ont coûté cher. Elle est meurtrie et cela se ressent (en même temps moi aussi à sa place je n’irais pas très bien).

    - Gabriel : il est là tout du long, mais en même temps en retrait. Il n’est qu’une présence auprès d’Alice, qui elle est incontestablement le personnage central.

    - Seymour : un ami comme lui, ça n’a pas de prix.

     

    Globalement, j’ai été touchée par l’histoire d’Alice, et entraînée dans son aventure. Je reste cependant dubitative face à cet « amour » qui sort un peu de nulle part, bien que cela donne une fin très belle.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :